Fiche pratique

/Visibilité et e-reputation

fichepratique
c3v88boorom-bench-accounting

Comment faire du référencement ? Quelles sont les techniques d’optimisation ?

16 septembre 2017

Qu’il soit naturel ou payant, le référencement s’appuie sur des leviers techniques et webmarketing qu’il faut savoir maîtriser. Voici les principales techniques permettant d’optimiser votre visibilité sur Google.

 

SEO : misez sur la qualité

 

Pour faire progresser votre référencement naturel, misez sur la qualité de votre site. Techniquement d’abord, utilisez une structure HTML et respectez les règles d’usage en matière de métadonnées (descriptions du contenu, titre des pages, mots-clés, création de passerelles entre les différentes sections du site et d’un pendant en XML ou TXT destiné aux robots d’indexation). Le temps d’accès et de chargement du site est également prise en compte par Google : il importe donc de vérifier la rapidité du serveur sur lequel est hébergé le site.

 

La qualité d’un site passe aussi par la production régulière de contenu de qualité intéressant votre cible et apportant une valeur ajoutée (des lieux à visiter proches de votre établissement si vous êtes un hôtel, des recettes de cuisine si vous êtes un restaurant par exemple). Investissez dans la création de contenus de valeur sous différents formats : audio, vidéo, photo, graphique, livre blanc, infographie… Evitez les répétitions et le duplicata de contenus si vous ne voulez pas être pénalisé par Google.

 

Une autre technique pour optimiser votre visibilité est d’avoir des liens entrants de qualité (l’office du tourisme de votre région si vous êtes un hôtel, ou bien d’un guide reconnu si vous êtes un restaurant par exemple).

Enfin, soyez « mobile friendly » : Google prend désormais en compte le caractère « responsive » (écran adapté à la lecture sur smartphone et tablette) des sites web dans son référencement.

 

SEA : les bonnes pratiques

 

Google Adwords permet aux commerçants ayant un site marchand d’optimiser leur référencement pour développer leur activité et trouver des clients. Le dispositif publicitaire repose sur l’achat de mots-clés selon un système d’enchères.

 

Créer une liste de mots-clés pertinents : faites une liste de tous les mots-clés liés à votre activité. Mettez-vous à la place de l’internaute. Quels termes utiliserait-il pour faire sa recherche ?

Faites appels aux outils de recherche de mots-clés pour identifier les requêtes utilisées par vos clients : utilisez l’outil de planification de mots-clés d’Adwords et Google Trends, l’outil pour connaitre la fréquence de recherche d’un mot-clé.

Ajouter des synonymes et des fautes d’orthographe : élargissez votre liste en intégrant des fautes d’orthographe, des synonymes. Les fautes de frappe peuvent aussi amener des conversions.

Ciblez des mots-clés moins généralistes : utilisez la longue traîne en investissant sur des requêtes moins recherchées et plus ciblées (exemple : achetez “offrir bouquet de fleurs rouges” plutôt que “fleurs rouges”).

Analysez vos campagnes pour optimiser votre retour sur investissement : vous pouvez associer votre compte Adwords et l’outil de mesure « Google Analytics » afin d’obtenir une vision complète du parcours client, depuis le clic effectué sur votre annonce jusqu’à l’achat (taux de redond, temps passé sur le site, pages vues…).